Profbof.com

(thèmes ou chapitres)

(Bestbof) Capsules  (pages. extraits)

Pensées en Vrac

Brèves réflexions

 

Pour nous rejoindre

Qui suis-je ?

 

 

Film: La grande escroquerie du réchauffement climatique (réponse à Al Gore)

 

 

 

 

Si le film de Al Gore vous a troublé et que vous n’avez pas encore récupéré le sommeil… ce film peut vous aider.

 

Bof ne croyait pas le film disponible ici mais il vient de le trouver sur internet Au complet ( 72 minutes) avec sous-titre Français.

cliquer sur

 

Film: La grande escroquerie du réchauffement climatique (réponse à Al Gore)

 

La présentation de ce film à la télévision a fait l’objet de plusieurs difficultés en Angleterre. La criminalisation du blasphème, abandonnée, y  refait surface. 

 

On s’est trouvé  de nouveaux hérétiques à brûler et des ouvrages à mettre à l’index avec interdiction de publication sous peine de vilification systématique à défaut de l’enfer. On demande la mise à l’index, l’interdiction légale de la présentation à la télévision, des lois,  la prison pour les dissidents, l’exclusion des universités des coupables, etc. En résume : sus aux blasphémateurs, aux sceptiques face au dogme écologique officiel maintenu  par le pouvoir médiatique.

 

 Des spécialistes de l’alarmisme  protestent  avec le plus de véhémence contre le film  parce que mis en présence de leurs prédictions les plus farfelues…  ils se sentent ridicules.

 

On fait appel à OFCOM, le pendant anglais du CRTC canadien… On  monte une somme des erreurs.(plus de 200 parait-il) que n’a pas reconnu l’OFCOM comme allant à l’encontre  du code d’éthique…

 

Exemple de ce qu’on a pu  relever de pire, c'est que l’auteur du film a fait la fusion  de deux affirmations alarmistes qui ne font en somme que s’expliciter mutuellement. A chacun son dû, à chacun la responsabilité de ses affirmations, de ses vues de l’avenir qui de fait ne font que se compléter.

 

             Voici les deux textes dont on a honte quand ils  ne sont pas proférés en terrain ami..  ou presse conquise…

 

 « Il y a 55 millions d'années il n’y avait pas de glace sur la terre; l’Antarctique était l’endroit le plus habitable pour les mammifères, parce que c’était le  plus frais, et le reste de la terre était plutôt inhabitable parce que trop chaud. On estime que le niveau d’oxyde de carbone était alors approximativement de 1 000 parties par million, et ce qui importe, c’est que si nous continuons  dans nos pratiques usuelles nous atteindrons 1000 parties par million à peu près au tournant du siècle. »    Sir David King (Ancien aviseur en chef pour la Grande Bretagne… Témoignage à un comité de la House of commons. (2004)

En 2006. Seulement pour changer de continent…

   «Avant la fin du siècle, des milliards mourront et les quelques couples survivants seront en Arctique où le climat sera tolérable. » JAMES Lovelock  (célèbre pour sa théorie de Gaïa)  2006.

 

L’erreur : l’auteur a syncopé  les deux points de vues qui s’explicitent mutuellement excepté, que pour faire original, on change de continent pour la survie de l’humanité.  L’auteur a attribué à Sir David King l’idée  des couples survivants qui seront réfugiés …  en zone habitable…

 

Gus, tu es encore jeune, il serait prudent de choisir ton continent de survie au cas où…

 

Gus, je t’invite à regarder le film.  

 

Petite remarque avant de regarder le film. Tu verras que ceux qui prennent la parole (à leur risque) sont des universitaires ou à tout le moins des spécialistes de la chose. Alors que  dans ton milieu, tu es inondé par des déclarations  de diplômés des sciences humaines*, d’alarmistes professionnels (diplômés de GP)  de politiciens… des ex-marxistes désorientés qui veulent en découdre avec la société occidentale, etc.

Le porte-parole semi-officiel le plus entendu ici a  reçu une formation en théologie.

 

*Gus. Pour identifier  les différents types qui  s’intéressent à l’écologie, tu peux aller consulter Les brigades de choc. Les nouveaux croisés (huit catégories d’écolos : des authentiques chercheurs à la PHILOSOPHIE de la mort de l’homme)

 

 

Gus si tu veux approfondir ta réflexion sur l’histoire de l’alarmisme, tu peux toujours te référer à

ALARMISME  et catastrophisme

HISTOIRE DE peurs et de LA PEUR  DEPUIS TROIS GÉNÉRATIONS

 

et pour calmer tes nerfs, quelques faits qui ne sont pas assez présents dans les media : la TEMPÉRATURE n’a pas augmenté depuis dix ans;   depuis quelques années,  avec les satellites, on investigue  la HAUTEUR des océans pour trouver quelques millimètres qui confirmeraient les prédictions des modèles si vénérés,  tuvalu et le Bangladesh sont toujours en place,

 

mars.2010. voir http://www.ocregister.com/articles/-234092--.html  (une vingtaine d’erreurs de fait ou méthodologiques aussi patentes que le fameux climategate.)

 

   Pour nous rejoindre