Médailles olympiques proportionnellement à la population de chaque pays.

 

C’avait déjà été annoncé :  « les premiers seront les derniers… »

 

Tant qu’à se faire valoir par le nombre de médailles, autant jouer le jeu jusqu’au bout…

 

Un éléphant  peut bien se battre la poitrine de sa trompe à coté du chien qui a la queue entre les deux jambes….  

 

 Le mérite sportif de chaque pays : combien  de médailles par millions de population…???.

 

Et les gagnants sont :::   (fanfare, s.v.p.)

 

MÉDAILLES D’OR….

 

Bahamas.   5.9

Jamaïque   3.66

Australie.   2.3

Cuba           2.2

Belarusse   2.11

Lituanie      1.8

Estonie       1.5

Lettonie      1.5

Danemark   1.35

Georgie      1.35

Croatie.      1.25

Slovaquie.   1.2

Hollande     1.

Hongrie       1.

 

MÉDAILLES D’ARGENT

 

Azerbaïdjan .88

Suisse         .85

Finlande      .8

Angleterre   .77

Bulgarie      .71

Corée Sud   .645

France        .645

R.Tchèque  .6

Ukraine       .6

Russie        .570

Suède         .555

Canada       .545

 

Et le Bronze…

 

Italie         .474

Kenya       .461

Espagne  .439

Roumanie .38

Usa           .308

Japon      .196

Éthiopie.  .082

Brésil.      .077

Chine       .074

Etc.

 

 

 

 

Un monument à l’athlète inconnu.

 

Les généraux sont célébrés, la plèbe militaire a au moins une flamme perpétuelle  en son honneur au pied de l’Arc de triomphe.

 

 Gus, Bof est pris de pitié de ces éternels oubliés, de ces fameux quatrièmes à l’arrivée, qui n’ont ni médaille, ni même une image pour marquer leur exploit… Pire, ces cinquièmes ou sixièmes  qui se cachent.  Ils risquent de se faire traiter de « looser » par un cul de jatte  en revenant dans leur patelin. Bof aurait envie de créer un monument  avec flamme perpétuelle dédié  à l’Athlète inconnu

 

Sous une reproduction d’un flambeau olympique, on pourrait  trouver un worldometer  (http://www.worldometers.info/fr/ ) de la population mondiale qui file à la vitesse de 3 terriens de plus à la seconde  et qui donne dans l’instant présent  la population de la planète. En Torche olympique - Nagano 1998soustrayant  de trois ou plus pour les médaillés qui ont connu leur heure de gloire,  les ignorés, sinon les méprisés, pourraient  se consoler en sachant  qu’ils sont par exemple meilleurs dans leur discipline que 6 690 738 371 MOINS trois, ou plus, de  personnes sur la planète. Une attestation officielle de leur exploit avec chiffres à l’appui pourrait leur être fournie pour l’heure exacte de  leur compétition et de leur rang..   Ce qui n’est pas peut dire… quand on a le sens des chiffres, quand on a idée de ce que c’est que d’être supérieur à  quelques milliers de millions de concurrents potentiels.

 

En somme, un petit truc bien simple qui pourrait remonter des Ego meurtris, trop malmenés ou ignorés.  De quoi même faire un encadrement du diplôme, à défaut de médaille.

 

 

Gus, les Chinois ont inventé bien des choses ; ils ont en tous cas  réinventé le spectacle moderne…  après le Cirque du soleil.  On dirait presque, peut-on ajouter, qu’ils sont en train de nous faire redécouvrir la beauté féminine… Ils n’ont pas besoin  de révéler  subrepticement un  sein gauche ou droit pour faire « un bon Show »… Gus, as-tu remarqué la cantatrice qui était à coté de  Domingo… Pas mal du tout,  à l’oeil  de Bof en tous cas…  et à l’oreille en plus..

 

 

 

 

Vu de Chine ou presque…

 

Témoignage de M. Lau Nai-keung, membre de l’assemblée de Hongkong dans le South China Morning Post

 

Par rapport au passé…

 

 « En regardant en arrière, écrit-il, on se rappelle Mao Zedong, qui, le 1er octobre 1949 déclarait : “Le peuple chinois s’est levé” ; la déclaration sonnait dans le vide, comme une déclaration d’intention. Quand, soixante ans plus tard, le 8 août 2008, son successeur de la quatrième génération, Hu Jintao, a officiellement ouvert les Jeux olympiques, on peut dire, sans aucun doute possible, que ”le peuple chinois s’est levé“. La Chine est désormais une force avec laquelle il faut compter ; elle a rejoint le club des nations incontournables. »

 

Et pour l’avenir….

 

 « Ce succès, poursuit-il,  ouvre une autre étape dans l’histoire de la Chine. A partir de maintenant, nous ne pouvons plus nous accrocher à notre complexe de persécution et à notre mentalité de forteresse assiégée. La rancune n’est pas un sentiment très agréable et la plupart des Chinois aimeraient bien s’en débarrasser pour toujours. (…) Comme membre à part entière de ce club (des nations), nous devons maintenir la stabilité et l’ordre, mais nous avons aussi à redessiner et amender nos règles. »

 

Voir aussi : l’avenir des Olympiques..