Si tous les habitants  de la terre vivaient comme les pays d’Occident,

      combien de planètes seraient nécessaires ?

 

Par le Prof Bof.

 

 Gus, on affirme souvent que si tous les habitants de la planète vivaient comme les populations technologiquement avancées, on aurait besoin d’une autre planète…

 

Une question. Au temps de Malthus, si on lui avait demandé combien de planètes l’humanité aurait  besoin si jamais,  par impossible,  elle atteignait 7 milliards d’individus.. Il aurait sans doute répondu qu’il en aurait fallu une demi-douzaine…

 

C’est toujours le vice fondamental de l’alarmisme systématique: prétendre ou ambitionner régler les problèmes  du futur avec les moyens d’aujourd’hui. C’est oublier que l’homme est essentiellement un créateur, surtout si cette créativité est stimulée par l’urgence du  besoin; c’est oublier que l’homme est pour le moins assez intelligent pour desserrer sa cravate quand il se sent étouffé.

 

Et, si l’on tient absolument à une extrapolation. Combien de planètes il faudrait si la population mondiale atteignait   le niveau de vie des pays avancés ?

 

Gus, les faits sont là. La population diminuerait, peut-être même de façon catastrophique… et il faudrait importer des humains ou des martiens  d’autres planètes  pour maintenir un niveau de population convenable. Sinon, que le dernier des hommes  n’oublie pas d’éteindre la lumière avant de s’éteindre.

 

Gus, combien de pays avancés ont un taux de reproduction suffisant pour maintenir le niveau de leur population…  Très peu et  le plus souvent, quand c’est le cas, c’est du à  des vagues d’immigration récentes.

 

Gus, c’est peut–être vrai qu’il faudrait d’autres planètes, non pas cependant pour y chercher refuge ou pour s’alimenter mais pour chercher une population de remplacement  de la population devenue toute riche…  et qui ne réussirait  plus à se reproduire.

 

Gus,  compare  les taux de reproduction des pays pauvres et des pays riches

 

Simplement pour stabiliser la population d’un pays, les femmes devraient avoir en moyenne 2.1 enfants… Rares sont les nations avancées technologiquement qui ont ce taux (Canada 1.4). Celles qui l’atteignent ont des populations immigrantes de fraîches dates qui ont gardé certaines habitudes … ou des segments de leur population qui sont particulièrement pauvres.  Le taux de natalité est de 11 pour 1000 en Europe, il dépasse 50 pour 1000 dans plusieurs pays d’Afrique…

 

On pourrait presque dire que les enfants sont la richesse des pauvres…   souvent pour leur plus grand malheur.

 

Cinq ou dix enfants autour d’une table c’est bien beau (comme dit la chanson), à condition qu’il y ait une table et quelque chose à manger sur la table. Si la terre est surpeuplée, heureusement qu’il y a la rectitude politique qui nous interdit de dénoncer les vrais coupables, si coupables il y a.

 

Autrefois on se consolait avec un proverbe : chaque enfant vient au monde avec un pain sous le bras.   Parfois ce n’est qu’un petit pain à salade.  La vraie baguette est au Nord  de la Méditerranée.

 

Gus, une petite recherche pour toi.

Quelles sont les causes du recul démographique des nations avancées technologiquement ?

 

 

GUS,  UN EXTRAIT DE CE QUE bOF ÉCRIVAIT IL Y A DEUX ANSau cas où  tu ne t’en souviendrais plus….

 

Gus, Une catastrophe n’attend pas l’autre

 

En attendant la catastrophe appréhendée que le Canada devienne une nouvelle Californie avant la fin du vingt et unième siècle, les alarmistes préparent gentiment la population pour éviter un choc trop brutal : un désastre en mode mineur mais désastre quand même : le vernis à ongle contient des phthalates (Gus, essaie de prononcer comme il faut) qui auraient, menace-t-on,  tendance à  rapetisser le pénis chez les rats… Selon les media,  les femmes en âge de procréer devraient absolument, en raison du principe de précaution,   éviter de porter du vernis à ongles pour ne pas courir le risque d'avoir des petits mâles handicapés,  nains de la chose. 

Enfin Gus ! un mystère est peut-être élucidé. Comment il se fait que la plupart des  pays riches n’atteignent plus le taux de reproduction pour remplacer leur population et sont condamnés à l’extinction à plus ou moins long terme? Ne serait-ce pas justement qu’étant riches, les mâles ont pu, depuis l’arrivée de la société de consommation, se montrer généreux et  procurer, surtout à la Saint-Valentin ,  du vernis à ongles à leurs femmes. Voilà pourquoi votre fille est malade. Que voulez vous-tu qu’ils fissent avec un tel organe…

 

CHRISTIAN DIOR, PIRE QUE McDONALD.

 

Autrefois on disait volontiers : « A tout péché miséricorde » qu’on a remplacé par « À tout malheur  un coupable qui doit payer ». Les Cours de Justice se préparent à être prises d'assaut et la gent juridique fourbit ses armes et se frotte les mains. Gus, tu vois les procès entre Christian Dior  et quelques mères éplorées, qui ont crus à leur promesse de beauté et de séduction , et qui se retrouvent avec un enfant écourté du pénis. Tu vois les deux partis avec leur batterie d'avocats faisant défiler devant les jurés  des populations de spécimens pour en mesurer le pénis, pour établir des moyennes, pour en arriver à un verdict  de culpabilité, pour fixer évidemment les dédommagements. Les talibans mesuraient bien les barbes, pourquoi les  Nouveaux Talibans (un croisement de Savonarole, de Kinsey  et de Cruella  ne mesureraient-ils  pas les pénis ?… (au fait, Gus, un  pénis ça vaut combien au pouce?? Au repos évidemment…)

 

 Un malheur n’attend pas l’autre : déjà on nous avait prévenu que les testicules se vidaient à cause de la pollution.. pas nocturne celle-là, mais  diurne ou de bureau devant l’ordinateur.

 

  Gus, si cette tragique histoire t’intéresse tu peux lire un article universitaire  fort sérieux (http://www.stats.org/record.jsp?type=news&ID=506  )  sur l’art de tromper n’imporrte qui À propos de n’importe quoi  à partir  d'interprétations  farfelues des statistiques, sur le lobby et le racket de la peur en somme qui alimente  certains  journaux et leur clientèle de névrosés et des journalistes en mal de copie.  

 (S’il existe un racket de la protection, il doit bien y avoir un racket de la peur quelque part).

 

 Gus, en te forçant les méninges, tu pourrais trouver d'autres raison pour expliquer le déficit démographique des nations industrielles…

 

                        Extrait de :

 

mémoires d’outre tombe  ABcd,  e,  F, G