LES VISIONS DU MONDE (3)

ORIGINALITÉ DE LA VISION JUDÉO-CHRÉTIENNE

 

 

 

Mon cher Gus, après  ce que nous avons vu précédemment, la mentalité primitive et la vision grecque du monde, tu dois te poser la question  inévitable pour qui est né dans une culture chrétienne même si elle n’est peut-être  à la limite qu’un vernis de surface : quelle différence entre celle-ci et ce qui a été vu à propos de la mentalité primitive? Cette dernière  ne présente-t-elle pas,  à première vue du moins, un lot de similitudes (rituels, gris-gris, paroles magiques,etc.) avec ce qui se passait  depuis quelques siècles dans le judaïsme et par la suite dans le christianisme.

 

 

Pourtant la vision du monde apportée par

Un amour comme ça ne se peut pas.

Un père est fou de son fils qui l’envoie chier ou …   se promener, quand il se veut plus délicat.

Dans sa folie, le paternel  s’organise pour recevoir les taloches et les coups de pied au …devine!  à la  place de son fiston, de  son ti-cul qui pourtant les méritait bien. Et qui en plus continue à rigoler.

Wouah,! ça c'est de l’amour…Un amour comme  il n’y en a pas d'autre, dit la chanson ou le cantique..

Gus ton prof vient de te passer en douce les dogmes fondamentaux du christianisme : la création, la faute, l’incarnation et la rédemption.« Wouah ! », c'est sans doute la Pâques.

 

les prophètes  de l’Ancien Testament autant que par le message du  Nouveau Testament apporte, au plan philosophique, des concepts nouveaux  très importants  qui viennent combler certaines carences des deux visions du monde que nous avons vues jusqu’à maintenant

 

 

ORIGINALITÉ.  Tout d’abord un concept radicalement nouveau ignoré des Grecs et à plus forte raison par les primitifs : concept qui change radicalement  le point de vue que l’on peut avoir sur la réalité globale.

 

 

LE CONCEPT DE « CRÉATION ».

 

 

Le  Dieu de la vision chrétienne du monde est existant en lui –même et par lui-même.  Il est l’être dont la nature même est d’exister. Dieu, Yawve ou Jéhovah est « celui qui est », c’est le nom qui définit le mieux sa nature. Ce n’est plus seulement un premier moteur qui cause les changements, les mouvements  ou un dieu potier qui  façonne une matière préexistante comme l’enfant s’amuse avec la glaise qu’il a reçue en cadeau. Ici la glaise est également  créée comme le reste de la création.

 

 

LE MONDE EST CONTINGENT

 

 

Tout ce qui existe n’existe que de l’existence communiquée par Dieu.

 Donc tout ce qui existe, le monde sublunaire des Grecs, les astres, lune, soleil, etc. la matière supposément éternelle, l’ « avec quoi indéfini » de toutes choses, tout cela est frappé  de contingence, existe effectivement mais aurait pu tout aussi bien ne pas exister.  Tout n’existe que par l’existence d’un Autre qui, lui  existe par lui-même, dont la nature est d’exister et d’être principe de tout. . Dieu est le seul Être nécessaire au principe de toute chose.

 

L’unité de l’espèce humaine.

 

 

L’unité du principe d’être entraîne logiquement l’universalité de la condition humaine, tous les hommes sont égaux en droits, « ni juifs, ni barbares, ni esclaves ». Cette conclusion logique se manifestera progressivement et revêtira sa forme définitive dans  le Nouveau Testament. La réalité globale est à trois niveaux : l’univers est pour l’homme et l’homme pour Dieu.

 

 

Et le problème du mal ??? 

Au plan logique, le problème du mal est la principale difficulté que l’on soulève face à ce principe mis de l’avant que tout dépend d’un Être infiniment bon et tout-puissant. Le mal, autant dans la nature que dans l’homme,  s’expliquait facilement avec les divinités païennes en mal de puissance, qui avaient fait quand même leur possible,   ou par l’existence de divinités essentiellement mauvaises ou par  les conflits entre les divinités rivales ou  plus simplistes, par la maladresse du sorcier qui se mêlent dans son rituel ou ses formules.

 

ORIGINE DU MAL.

 

La solution proposée est  proprement  théologique et relève de la foi chrétienne. Les premiers chapitres de la Genèse présentent de façon mythique une solution au problème du mal, solution qui  rejoint par certains aspects l’expérience la plus banale de l’homme.

 

 

LA CHUTE DANS LE MAL.

 

 

Le monde actuel et l’homme ne sont pas dans l’état primitivement voulu par Dieu  (Paradis terrestre)

Le Mal ou cette situation vient de la liberté de l’homme  (et non de la matière, ni de Dieu (sinon pour avoir créer l’homme libre). La divinité aurait joué à fond le rôle de la liberté.

Antérieurement, une créature angélique a également  mal usé de sa liberté en refusant  sa condition de créature et s’est posé en rival du Dieu créateur tout en existant de l’existence donnée par Dieu.

 

 

Essence de la faute : Refus de la condition de créature (« Vous serez comme des dieux »)                     

En conséquence, l’homme est une créature blessée et désaccordée  comme un vieux piano.

    L’homme est un être conflictuel, tiraillé.  La liberté de l’homme est difficile comme si l’homme souffrait de dichotomie : des tendances opposées vers le mal et le bien. Une liberté qui va à hue et à dia. Paul  de Tarse: « Il y a deux hommes en moi : Je fais le mal que je ne veux pas et je ne fais pas le  bien  que je veux »

 

Philosophiquement, tout ce discours, quant à l’homme du moins, nous ramène à cette vérité d’expérience fondamentale que l’homme est en puissance des contraires, que  nos instincts ne sont pas spontanément raisonnables, c’est-à-dire qu’ils sont  souvent en conflit  avec la raison.  « Que celui qui a expérimenté le contraire, qu’il se lève ou qu’il se taise.. » 

 

 

 

Le mal physique.

 

 

Le déluge, entendez le mal physique ou les désordres de la nature  sont présentés  comme  une punition ou un châtiment des fautes de l’humanité par un dieu maître de la nature.

 

Plus tard la Bible présente une problématique beaucoup plus subtile quant au mal moral.

 

Qu’en est-il du Juste souffrant ???

 

Gus, si tu veux t’enfoncer en plein mystère et entendre les plus beaux chants ou poèmes à propos  du mal dans le monde et de la souffrance de l’homme, donne-toi la peine de lire le Livre de Job.

Ça peut se faire en moins d’une heure.

 

 

Et le salut : l’homme racheté et aidé.

.

 

Ici, les données relèvent  non pas de la philosophie mais de la foi chrétienne et de la théologie.

 

Cependant  elles ont eu un impact considérable sur la culture, les meurs et l’art là où le christianisme s’est répandu.

 

 

Et le salut ?

 L’homme ne peut donner sa pleine mesure par lui-même, il ne peut s’élever en se tirant par les cheveux.. Il a besoin d’une aide et d’un secours extrinsèque. 

 

Le salut est donné en Jésus-Christ.

 

« Je suis la Voie, la Vérité, la Vie »

Gus, reconnais-tu un peu ici les Absolus, les Idées de perfection, qui composaient le monde  intelligible de Platon.

 

 

De plus, la souffrance prend une valeur positive et a valeur de rachat (rédemption). L’offensé  rachète la faute de l’offenseur, la victime expie pour le coupable.

 

 

Idéal et valeur suprême

 

 

Amour de Dieu et Amour des Hommes.

 

Héros : le Saint.

 

 

 

 

SAINT PAUL

 

 

HYMNE

 

À

 

L’AMOUR

 

 

 

 

 

 

 

 

La conversion de Saint Paul

 

« Eh bien, je vais vous indiquer une voie supérieure à toutes les autres.

 J’aurais beau parler toutes les langues de la terre et du ciel, si je n’ai pas la charité, s’il me manque l’amour,
je ne suis qu’un cuivre qui résonne,
une cymbale retentissante.

J’aurais beau être prophète,
avoir toute la science des mystères et toute la connaissance de Dieu,
et toute la foi jusqu’à transporter les montagnes,
s’il me manque l’amour, je ne suis rien.

 J’aurais beau distribuer toute ma fortune aux affamés,
j’aurais beau me faire brûler vif,
s’il me manque l’amour,
cela ne me sert à rien.

 L’amour prend patience ;
l’amour rend service ;
l’amour ne jalouse pas ;
il ne se vante pas,
ne se gonfle pas d’orgueil ;

 Il ne fait rien de malhonnête ;
il ne cherche pas son intérêt ;
il ne s’emporte pas ;
il n’entretient pas de rancune ;

 Il ne se réjouit pas de ce qui est mal,
mais il trouve sa joie dans ce qui est vrai ;
 il supporte tout,
il fait confiance en tout,
il espère tout,
il endure tout.

 L’amour ne passera jamais.
Un jour, les prophéties disparaîtront,
le don des langues cessera,
la connaissance que nous avons de Dieu disparaîtra.

 En effet, notre connaissance est partielle,
nos prophéties sont partielles.

Quand viendra l’achèvement, ce qui est partiel disparaîtra.

…. Nous voyons actuellement une image obscure dans un miroir ;
ce jour-là, nous verrons face à face.
Actuellement, ma connaissance est partielle ;
ce jour-là, je connaîtrai vraiment,
comme Dieu m’a connu.

 Ce qui demeure aujourd’hui,
c’est la foi, l’espérance et l’amour ;
mais la plus grande des trois, c’est l’amour.

Saint Paul. Epître aux Corinthiens

 

 

SUITE :  Comparaison entre la vision primitive du monde et la vision judéo-chrétienne >>>>

 

 

 

 

Acceuil

1. Concepts nouveaux apportés par la tradition judéo-chrétienne

2. Comparaison entre la vision primitive du monde et la vision judéo-chrétienne

3. Comparaison avec  la vision gréco-latine du monde

Concl. : Civilisation chrétienne et Moyen Age

5. Tableau récapitulatif

 

 

 

 

PHILOSOPHER AVEC le prof BOF

« être sérieux sans se prendre trop au sérieux »

 

NOUVEAU

le prof bof pour les nuls ou les gens pressés

Brefs extraits ou capsules tirés des 25 sites du prof bof

 

A propos de

l’être humain

Petite histoire

des mentalités

divers

ORIGINALITÉ DE L’HOMME

HASARD ET EVOLUTION

LIBERTÉ (Une ILLUSION?)

CRÉATIVITÉ ET INVENTION    

SEXUALITÉ HUMAINE  

AGRESSIVITÉ (INNÉE ??)

TRAVAIL (Nature/histoire)

TOLÉRANCE (Jusqu’où?) +  

Relativisme éthique

1.    MENTALITÉ PRIMITIVE

2.  PHILOSOPHIE GRECQUE  

3.  Monde CHRÉTIEN

4.  Monde moderne.(16e).   

5. LE SIÈCLE DES LUMIÈRES

6. 19e siècle (Scientisme)

7. Le 20ième siècle 

 

BRICOLAGE

(mON vERSAILLES À MOI)

GÉNÉALOGIE

 

(récents)

1a. gauche / droite

1b. eINSTEIN EN IMAGES.

2. société de consommation

3. Mondialisation

4. quête du bonheur

5. le terrorisme

 

6. Écologie et catastrophisme

 

7. LA RÉVOLUTION  INDUSTRIELLE

 

Pour nous rejoindre

 

 

 

 

 

 

.