Petite Histoire des visions du monde  (2) : Vision grecque

 

thalès

pythagore

LUCRÈCE

 

2. fixations des pôles extrêmes de la pensée

                       

 

Changement et permanence

 

D’un certain point de vue tout semble changer, tout est en évolution, rien n’est durable. D’un autre point de vue, certains diront que plus ça change, plus c’est pareil; ils seront plus sensibles à ce qui demeure sous les apparences de changement. C’est le même homme qui se réveille le matin même s’il ne sera jamais comme l’homme de la veille. Les premiers penseurs grecs se rangeront sous l’une ou l’autre bannière ; deux en particulier  pousseront ces deux tendances jusqu’à leurs ultimes conséquences.

HÉRACLITE  et  Parménide ont ainsi défini les deux pôles entres lesquels hésiteront par la suite tous les penseurs qui seront tentés par l’un ou par  l’autre.

 

HÉRACLITE D’ÉPHÈSE

(533-475)

 

PARMÉNIDE D’ÉLÉE

 (540-460)

 

Témoin de l’incendie de Milet en 494; il  est marqué par le caractère éphémère des choses et des civilisations.

 

 

Frappé par une évidence irrécusable, (par opposition à ses prédécesseurs qui disaient que tout était eau ou air, oui feu, etc.), il s’enfarge, trébuche  dans le plus fondamental des concepts et en tire des conséquences pour le moins surprenantes.

 

 

« panta rhei »

 

Tout s’écoule.

 

Tout est devenir,

rien n’est être.

 

« On ne se baigne jamais deux fois dans le même fleuve. »

 

 

L’ÊTRE EST,

LE NON ÊTRE N’EST PAS.

 

L’être ne peut provenir du non-être,

 

Le non-être ne peut provenir de l’être.

 

Les modernes diront :

« Rien ne se perd, rien ne se crée »

 

 

Il affirme le changement absolu. Rien ne demeure identique sous le changement.

Tout est en train de se défaire et de se faire.

Le froid est en train de s’échauffer, le chaud se refroidit.

.

 

 

L’être est unique. On ne pourrait séparer ou diviser l’être que par le non-être. Or le non-être  n’existe pas.

Donc l’être est unique.

 

 

Il nie pratiquement ce que l’on appellera plus tard le principe d’identité.

Une chose n’est jamais elle-même, elle est toujours en train de devenir autre chose que ce qu’elle est.

 

 

 

L’être est immuable.  On ne peut modifier l’être que par autre chose que lui-même. Or seul l’être est. Donc toute modification est impossible.

 

 

Le Feu par sa vivacité, son instabilité et sa puissance destructrice  est la meilleure image de ce changement perpétuel.

 

 

L’être est plein et ne peut se déplacer.  Il est immobile. Pour se déplacer  il faudrait qu’il y ait un ailleurs de l’être mais le non-être n’existe pas.

 

 

LE LOGOS,   une loi,  qui est  la seule chose permanente ou éternelle, que le sage, à la différence du vulgaire, percoit :

L’HARMONIE UNIVERSELLE  REPOSE SUR LA LUTTE DES CONTRAIRES.

 

 

 

L’être est éternel.

L’être ne peut venir du non-être qui le précéderait

et le non –être ne peut venir de l’être qui le précéderait.

 

 

Le réel a pour symbole non la neutralité ou la paix mais LA GUERRE ET LA DISCORDE, l’équilibre de deux forces en sens contraires, comme l’arc ou la lyre (Gus, l’ancêtre de la guitare).

 

 

L’être est indivisible. Il ne peut être divisé que  par le non être… qui n’existe pas. Donc l’être est UN »

 

 

 

CRATILE

 

Un des disciples d’Héraclite lui reprochait d’avoir affirmé qu’on ne pouvait se baigner qu’une seule fois dans le même fleuve. C’est déjà trop. On ne peut même pas se baigner une seule fois.

 

Allant encore plus loin (c’est le plus souvent le lot des disciples), il disait qu’on ne pouvait même pas parler (sans se contredire), c’est pourquoi il ne faisait que bouger le petit doigt …pour affirmer au moins la réalité du  mouvement.

 

Plus tard, Aristote dira que c’est un peu trop,  que ce n’est pas logique si l’on nie effectivement le principe d’identité : si bouger et ne pas bouger sont identiques, on ne pense pas et on n’a rien à dire.

 

Plus directement, et sans subtilité, le même Aristote dira qu’on «n’est pas obligé de penser tout ce que l’on dit »  surtout, Bof ajoute, quand il est temps d’aller chercher son salaire ou de payer son hypothèque.

 

 

DÉMOCRITE…TENTERA DE CONCILIER LES points de vue d’héraclite et de parménide en  AFFIRMANT QUE

 

LE NON-ÊTRE EST

 

Alors l’être peut se diviser en de multiples parties (les atomes) séparées par du non-être : elles  peuvent prendre de multiples configurations et surtout peuvent se mouvoir localement.

 

Gus, tu es sans doute  un peu perdu ou pour le moins mêlé. Ce jeu de concepts est un peu plus subtil qu’un Reality-Show et met ta perspicacité à l’épreuve.

Courage.

En attendant tu peux noter que toutes ces propriétés de l’être, selon Parménide,  préfigurent à peu près les attributs de la divinité, de l’Etre suprême,  retenus par la tradition philosophique occidentale.

 

Tu n’es pas au bout de tes surprises. Les disciples de Parménide (École des Éléates) seront encore plus explicites.

 

Zénon d’Élée. (490-430) spécule sur les notions d’infini, de fini, de temps, de divisibilité et prétend prouver que le mouvement local est impossible par des raisonnements dont Bof te donne ici deux  illustrations.

 

a)Les Olympiques sont une vaste fumisterie.  Les coureurs n’atteignent jamais la ligne d’arrivée. En effet, dès le départ, ils doivent franchir la moitié de la distance, puis la moitié de la distance qui reste, puis la moitié de la distance  qui reste, et ainsi de suite … à l’infini.

La course féminine n’est guère plus efficace.

Ainsi il est impossible de parcourir une distance divisée à l’infini dans un temps fini.

 

B. La corrida est également une fumisterie. En principe, le taureau ne peut jamais rejoindre le toréador, la distance qui les sépare ne faisant que diminuer en se divisant constamment par deux … à l’infini.  Ce que l’on voit ne sont que de vulgaires apparences,  des tromperies de nos sens qui aiment bien être abusés.

 

Antistène, incapable de voir l’erreur dans le raisonnement de Zénon, se contentait de marcher en sa présence.

 

 

« Gus, admets que ce n’est peut-être pas plus vrai que la danse de la pluie (Voir Mentalité primitive) mais que c’est un peu plus subtil.

Au fait, as-tu vu l’erreur ???  ou tu fais ton petit Antistène. »

 

 

 

 

 

 

RAPPEL

 

 

GUS, ne lève pas le nez et ne souris pas, toi qui est l’héritier culturel de près de cent générations, juché sur les épaules des géants qui nous ont précédés, ne soit pas trop sévère  contre ce qui peut t’apparaître, à tort comme des enfantillages….Avec un peu plus de subtilité, tu pourrais y discerner les mêmes préoccupations fondamentales  qui sont le ressort de la science moderne avec des résultats plus vraisemblables…. en attendant en ce domaine  la vérité finale qui ne viendra peut-être pas mais qui agit comme un puissant aimant et est la raison d’être, dans cette page-ci, de grandes philosophies de l’histoire et des philosophies sociales qui ont pour principe la lutte des contraires ou des logos pour atteindre un quelconque paradis. Et cela à coté de ceux qui disent que plus ça change, plus c’est pareil et qu’il n’y a rien de nouveau sous le soleil.

 

 

Suite : les pôles extrêmes (2) : matérialisme et spiritualisme >>>>

 

Accueil

L’homme distancié

inventaire des théories

Permanence et changement

matérialisme et spiritualisme

âge d’or DE LA PHILOSOPHIE GRECQUE

TABLEAU COMPARATIF

 

 

PHILOSOPHER AVEC le prof BOF

« être sérieux sans se prendre trop au sérieux »

 

NOUVEAU

le prof bof pour les nuls ou les gens pressés

Brefs extraits ou capsules tirés des 25 sites du prof bof

 

A propos de

l’être humain

Petite histoire

des mentalités

divers

 

ORIGINALITÉ DE L’HOMME

HASARD ET EVOLUTION

LIBERTÉ (Une ILLUSION?)

CRÉATIVITÉ ET INVENTION    

SEXUALITÉ HUMAINE  

AGRESSIVITÉ (INNÉE ??)

TRAVAIL (Nature/histoire)

TOLÉRANCE (Jusqu’où?) +  

+++Relativisme éthique

1.    MENTALITÉ PRIMITIVE

2.  PHILOSOPHIE GRECQUE  

3.  Monde CHRÉTIEN

4.  Monde moderne.(16e).   

5. LE SIÈCLE DES LUMIÈRES

6. 19e siècle (Scientisme)

7. Le 20ième siècle 

 

BRICOLAGE

(mON vERSAILLES À MOI)

GÉNÉALOGIE

(récents)

1a. Alarmisme et catastrophisme

1, La quête identitaire.

2. gauche / droite

3. eINSTEIN EN IMAGES.

4. société de consommation

5. Mondialisation

6. quête du bonheur

7. le terrorisme

 

8. Écologie et catastrophisme

 

9. LA RÉVOLUTION  INDUSTRIELLE

Pour nous rejoindre

Il y a près de 15 000 liens hypertextes sur les sites (pages ou images).

Ne vous gênez pas pour nous signaler les liens défectueux ( et même les fautes dans le texte)